Astro-shopping.net » La cusine » Grand cru bourgogne : d’où provient-il ?

Grand cru bourgogne : d’où provient-il ?

Le grand cru de bourgogne est une appellation AOC (d’origine contrôlée) qui désigne les communes viticoles de la Beaune, de chablis ou de la côte de Nuits. Faisant parti du patrimoine mondial de l’Unesco, les terroirs de la Bourgogne offrent de par leurs climats précieux, d’incroyable diversité de vins. A cet effet, ces vignobles offrent des produits à des prix différents. Effectivement, même si les vins de la côte chalonnaise restent assez accessibles, les grands crus eux, ne le sont pas. En quelques années, ces derniers ont vu leur tarifs doubler en vue de leur rareté et de leur conditions de récolte pas toujours simples à effectuer mais restent tout de même très convoités par les amateurs de grands crus de bourgogne.

Les conditions climatiques du grand cru de bourgogne

L’incroyable position géographique de la Bourgogne a fait de ses vins, des boissons d’excellence. Les vignobles bourguignons se trouvent dans des régions regroupant trois influences de climat à savoir le méridionale, le continentale et l’océanique donnant ainsi des crêpages très différents. Des conditions uniques qui permettent de donner un produit raffiné et de très bonne qualité. Parmi ces conditions climatiques on retrouve notamment :

  • Un bon ensoleillement : cette condition permet d’atténuer les risques de gel ce qui permet aux vignes d’atteindre leur pleine maturité,
  • Des températures estivales agréables qui ne détériorent pas et qui n’assèchent pas les vignobles,
  • Des précipitations moyennes de 700 mm/an qui favorisent la croissance des vignes et qui viennent s’étaler sur tout le mois de mai et juin,
  • Une humidité atténuée par le vent nordique des parcelles.

En plus de ces paramètres, l’exposition en coteaux des vignes permet aux raisins d’acquérir une bonne maturation. En effet, les parcelles bénéficient en vue de leur altitude, d’heures d’ensoleillement impeccables. En plus de cet avantage, les vignes sont naturellement arrosées par l’eau ruisselante qui permet de donner plus d’authenticité aux grands crus de bourgogne.

Les appellations des grands crus

Les grands crus restent les meilleures parcelles cadastrées. Leur appellation dérive souvent du village de leur production. On trouve par exemple les vins de chablis qui offrent des crus blancs qui restent remarquables en vue de leur finesse et de leur nervosité ou encore ceux de la côte de Nuits plus particulièrement de Gevrey-Chambertin, qui ont tendance à être plus robustes que les vins de la côte de Beaune. On retrouve aussi les grands crus de la Côte chalonnaise qui se distinguent par leur crêpage traditionnel ainsi que le Mâconnais, la seule région à cultiver le gamay très recherché et convoité par les amateurs de vins en tout genre. Toutefois, le prix des grands cru de bourgogne n’est pas accessible à tous ainsi, les viticulteurs proposent des dégustations lors des foires par exemple qui permettent à ceux qui le veulent, une initiation aux grands crus de bourgogne.

Nos articles pour continuer :